Les Belles Soirées
Retour
Histoire

Nixon, Carter et Reagan – trois présidents face à l’Histoire

Les jeudis 31 janvier, 7, 14, 21 et 28 février 2019

13 h 30 à 16 h

Conférencier | André Champagne

Campus de l'UdeM à Laval

Pavillon Guy-Joron

1700 rue Jacques-Tétreault

Métro Montmorency

Stationnement payant sous l'édifice. Accès boul. de l'Avenir.

 

5 après-midi d'une durée de 2 heures 30 minutes

31 Janvier 2019

Épisode 1 : Richard Nixon (1re partie)

14 Février 2019

Épisode 3 : Jimmy Carter

28 Février 2019

Épisode 5 : Ronald Reagan (2e partie)

7 Février 2019

Épisode 2 : Richard Nixon (2e partie) Complet

21 Février 2019

Épisode 4 : Ronald Reagan (1re partie)

Options d'achat

Description

Richard Nixon

Richard Nixon a mauvaise réputation. Contraint de démissionner en août 1974, sa présidence demeurera à jamais entachée par l’affaire du Watergate. Pourtant, « Tricky Dicky », comme on le surnommait, reste un président difficile à interpréter. D’origine modeste, Richard Nixon semble complexé par rapport aux politiciens issus des grandes universités de la côte Est. Virulent anticommuniste au début de sa carrière, il deviendra l’artisan du rapprochement avec la Chine communiste et tentera, en vain, de négocier une « paix dans l’honneur » au Vietnam. Sa méfiance envers les journalistes et sa conception machiavélique du pouvoir l’inciteront à abuser de celui-ci.

Jimmy Carter

Surnommé « Jimmy Who? », Jimmy Carter émerge au moment où l’Amérique cherche un homme nouveau, un leader qui n’a pas été corrompu par les mœurs politiques de Washington et qui ne sera pas au service des pouvoirs financiers. Idéaliste, Carter entend mener une politique étrangère fondée sur les droits de l’homme. Sa présidence sera marquée par la fin de la détente avec l’Union soviétique, la révolution islamique en Iran et la récession économique de la fin des années 1970 provoquée par les premiers chocs pétroliers.

Ronald Reagan

Incarnation du mythe américain du self-made-man, Ronald Reagan a remis en question les réformes du New Deal de Franklin Delano Roosevelt et de la Great Society de Lyndon B. Johnson, en plus de diriger le pays au moment où les Soviétiques réalisaient qu’ils n’avaient plus les moyens de poursuivre la course aux armements qui minaient leur économie. Président Teflon, il a survécu à deux années de grave récession et d’augmentation du taux de chômage et à l’Irangate qui aurait pu entraîner une procédure de destitution (impeachment). Surnommé le « Grand communicateur », Ronald Reagan incarne la révolution conservatrice et la droitisation de la politique américaine.

Conférencier

André Champagne

André Champagne détient un baccalauréat spécialisé et une maîtrise en histoire (Université de Montréal); il a enseigné l’histoire pendant 34 ans au Collège Jean-de-Brébeuf. Chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, il a également donné plus de 200 conférences à la Fondation culturelle Jean-de-Brébeuf et aux Belles Soirées de l’Université de Montréal. Animateur de l’émission Au fil du temps (chaîne culturelle de Radio-Canada, 1990-1994), il a mené des entrevues avec des historiens de réputation internationale qui ont été publiées dans une série de sept recueils (Entretiens avec l’Histoire, Septentrion, 1996). Chroniqueur historique à l’émission Pourquoi pas dimanche? de 1998 à 2011, il a été chroniqueur à Médium large et à Aujourd’hui l’histoire (ICI Radio-Canada Première).

Options d'achat

Épisode 5

Ronald Reagan (2e partie)

Campus de l’UdeM à Laval

Sélectionnez vos billets

Partenaires