Les Belles Soirées
Retour
Histoire

Truman, Kennedy et Johnson : trois présidents face à l’Histoire

Les lundis 29 octobre, 5, 12, 19 et 26 novembre 2018

13 h 30 à 16 h

Conférencier | André Champagne

Campus de l'UdeM à Laval

Pavillon Guy-Joron

1700 rue Jacques-Tétreault

Métro Montmorency

Stationnement payant sous l'édifice. Accès boul. de l'Avenir.

 

5 après-midi d'une durée de 2 heures 30 minutes

29 Octobre 2018

Épisode 1 : Harry Truman (première partie) Complet

12 Novembre 2018

Épisode 3 : John F. Kennedy Complet

26 Novembre 2018

Épisode 5 : Lyndon B. Johnson (deuxième partie) Complet

5 Novembre 2018

Épisode 2 : Harry Truman (deuxième partie) Complet

19 Novembre 2018

Épisode 4 : Lyndon B. Johnson (première partie) Complet

Options d'achat

Description

Fait étonnant, tout se passe comme si l’Histoire avait oublié Harry Truman. Pourtant, peu de présidents ont eu à prendre autant de décisions lourdes de conséquences : l’utilisation de la bombe atomique en août 1945, la doctrine Truman et l’endiguement du communisme, le Plan Marshall pour la reconstruction de l’Europe, le blocus de Berlin de 1948 et la défense de la Corée du Sud en juin 1950. Vertigineuses décisions pour un homme qui n’avait pas fait d’études universitaires et qui succédait à Franklin D. Roosevelt.

John F. Kennedy continue de fasciner les Américains et le monde. Issu d’une grande famille patricienne, il entre à la Maison-Blanche et incarne le dynamisme du début des années 1960. Rapidement, il sera confronté à Fidel Castro, à Nikita Khrouchtchev, à l’intervention au Vietnam, en plus d’avoir à prendre position contre la ségrégation raciale et à soutenir les droits civiques. Son assassinat le 22 novembre 1963 pose la question : que serait-il arrivé si…?

Successeur de Kennedy, Lyndon B. Johnson est un président dont les Américains n’ont pas gardé un bon souvenir. Son ambition était de rester dans l’histoire comme le réalisateur d’une « grande société » dont seront éliminés la misère et le racisme. Hélas, sa présidence sera marquée par l’enlisement de l’Oncle Sam au Vietnam et la montée de la contestation. C’est un homme brisé qui annonce au peuple américain, en mars 1968, qu’il ne sollicitera pas un autre mandat pour l’élection de novembre 1968.

Conférencier

André Champagne

André Champagne détient un baccalauréat spécialisé et une maîtrise en histoire (Université de Montréal); il a enseigné l’histoire pendant 34 ans au Collège Jean-de-Brébeuf. Chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, il a également donné plus de 200 conférences à la Fondation culturelle Jean-de-Brébeuf et aux Belles Soirées de l’Université de Montréal. Animateur de l’émission Au fil du temps (chaîne culturelle de Radio-Canada, 1990-1994), il a mené des entrevues avec des historiens de réputation internationale qui ont été publiées dans une série de sept recueils (Entretiens avec l’Histoire, Septentrion, 1996). Chroniqueur historique à l’émission Pourquoi pas dimanche? de 1998 à 2011, il a été chroniqueur à ICI Radio-Canada Première (Médium large et Aujourd’hui l’histoire).

Options d'achat

Épisode 4

Complet

Lyndon B. Johnson (première partie)

Campus de l’UdeM à Laval

Complet

Épisode 5

Complet

Lyndon B. Johnson (deuxième partie)

Campus de l’UdeM à Laval

Complet

Partenaires